fbpx

Le contrat Aquapol

Le contrat Aquapol pour solve le remontée capillaire

Le contrat Aquapol commence lors de votre acceptation de la proposition chiffrée qui vous est faite à l’issue d’un premier diagnostic gratuit effectué par notre technicien conseil pour valider l’origine remontées capillaires de votre problème d’humidité et s’assurer de notre capacité à le résoudre.

Ce contrat d’un montant forfaitaire dépendant de la surface au sol à traiter, calculée à l’extérieur des murs, couvre l’intégrité de la prestation Aquapol jusqu’à assèchement complet définitif :
– Installation
– Contrôles années 1, 2, 3 si nécessaire, jusqu’à l’assèchement
– Emission de certificat d’assèchement

A l’installation :

– Inspection et identification des différentes sources d’humidité existant en plus des remontées capillaires et conseils pour leur élimination, par le technicien installateur

– Localisation des nappes et cours d’eau souterrains causes de perturbations du champ gravito-magnétique, alimentant les remontées capillaires d’humidité

– Installation de l’appareil à l’emplacement le plus efficient

– Vérification du bon fonctionnement de l’appareil par mesures électriques

– Mesures précises du degré d’hygrométrie des murs par méthode pondérale selon les normes autrichienne B-3355 et italienne UNI 11085 applicables en Europe (Il n’existe pas de norme française pour ce sujet)

– Remise de dossier-rapport d’installation avec plan d’installation, localisation des mesures et valeurs relevées ainsi que des sources d’humidité constatées, mesures d’accompagnement à réaliser, contrat de garantie

En présence de remontées capillaires d’humidité dans les murs, on peut constater l’existence d’un courant électrique de très faible voltage dû à la polarisation des molécules d’eau. Ce courant électrique est mis en évidence par la mesure de différence de potentiel électrique du mur entre un point haut ( à mi-hauteur du mur) et un point bas, à l’aide d’un simple voltmètre.
Avant pose de l’appareil, cette différence de potentiel mesurée est typiquement de l’ordre de -200 millivolts.
Après pose, après environ une heure, on peut constater une modification caractéristique témoignant du bon fonctionnement de l’appareil qui a déjà commencé à dépolariser les molécules d’eau.

La méthode pondérale consiste à calculer la quantité d’eau présente dans un échantillon de matériau de construction. Une balance de précision relève le poids initial de l’échantillon. Celui-ci est ensuite asséché à 105°C jusqu’à la constance de masse (séchage complet) puis repesé. Enfin la balance détermine précisément, en termes de pourcentage, le poids de l’eau que l’échantillon contenait.
L’échantillonnage est pratiqué en effectuant de simples trous de 10 mm de diamètre maximum, et 15 cm de profondeur, ceci en différents points du bâtiment et à différentes hauteur, en accord avec le client ou son conseiller technique. Les échantillons doivent être représentatifs du matériel de construction utilisé, du taux d’humidité et de l’état de conservation dans lesquels se trouvent les maçonneries.
Les trous sont ensuite très proprement rebouchés.

Chaque année suivante, à la même période pour s’affranchir des variations saisonnières, contrôle du degré d’hygrométrie des murs par la méthode pondérale aux mêmes emplacements que lors de l’installation pour suivi de l’assèchement
Suivi et validation de la réalisation des mesures d’accompagnement préconisées.
Année 1, année 2, année 3 et plus si nécessaire.
A la constatation de l’assèchement, délivrance d’un certificat d’assèchement.

Depuis 1985, Aquapol a équipé plus de 50 000 bâtiments en Europe, édifices publics, monuments historiques, immeubles d’habitation, et maisons de particuliers dont les murs ont été définitivement asséchés à la plus grande satisfaction de leurs occupants, propriétaires et gestionnaires

Torna su